Bière et plat en accord avec Grimbergen

Article sponsorisé

Ce n’est pas un secret vu la tonalité du blog et de mon compte Instagram, au plus grand désespoir de ma balance, j’adore (bien) manger. Mais pour moi, ce qu’il y a dans mon verre est aussi important que ce qu’il y a dans mon assiette. C’est pourquoi j’ai accepté le petit défi lancé par Grimbergen.

Je vous rassure, je ne vais pas mettre des lunettes noires et devenir Maître Grim, mais la marque m’a proposé dans le cadre d’un partenariat de proposer un accord avec sa bière blonde, pour un plat simple à réaliser et dont la recette figurera, avec celles d’autres camarades, dans un livret édité spécialement pour l’occasion. Vous pouvez vous aussi sur Instagram proposer votre propre accord en utilisant le hashtag #grimpairing, et peut-être voir votre recette également publiée. D’ailleurs, je vous ferai gagner un exemplaire de l’ouvrage en octobre.

La Grimbergen Blonde ayant un goût assez marqué présentant des notes d’épices et de miel, je me suis plutôt orienté vers des produits qui ne se laisseront pas dominer par le breuvage, mais ne l’effaceront pas pour autant. Car au final un accord « parfait », c’est un peu comme un bon contrat : chaque partie doit y trouver son compte !

J’ai choisi d’associer la bière avec une verrine, parfaite pour un apéro et qui peut être préparée à l’avance, histoire de rester avec ses amis au lieu de passer la soirée derrière les fourneaux. Elle est composée tout d’abord d’un houmous de betterave, dont la douceur et le côté sucré s’accordent bien avec la Grimbergen Blonde. Pour y apporter plus de relief, j’y ajoute des cubes de chorizo fort grillé : cela apporte du craquant et du caractère, pour contrebalancer le côté épicé de la bière. Enfin, quelques morceaux de pistaches pour le croquant et la couleur.

 

Verrine : betterave & chorizo

(pour 8 verrines)

1 betterave cuite • 2 cuillères à soupes de tahina • 1 gousse d’ail • 1 citron • huile d’olive • sel, poivre • Chorizo fort • Pistaches

Mixer la betterave coupée en petits morceaux avec le tahina (purée de sésame, facilement trouvable dans les épiceries orientales), la gousse d’ail pelée et le jus de citron.

Ajouter petit à petit de l’huile d’olive jusqu’à obtenir la texture voulue : sans morceau mais pas liquide.

Découper le chorizo en petits cubes puis les faire griller quelques minutes à la poêle.

Eplucher et concasser les pistaches.

Il suffit ensuite de garnir le fond de chaque verrine d’un peu d’houmous de betterave, de recouvrir de quelques cubes de chorizos et morceaux de pistache.