Rhino Rouge : viandes fumées dans le 12ème

Attention, chronique interdite aux végétariens et aux végans ! Chez Rhino Rouge, il y a bien quelques légumes, mais c’est pour la viande qu’on y vient.

 

Dès l’entrée, la salle vous envoie à la figure son côté brut, presque métallique, avec ses briques, sa tuyauterie apparente et ses tables en bois. Ici pas de chichis ! Le Rhino ? La tête de l’animal (pas une vraie, je vous rassure !) trône sur un mur. Le rouge ? La couleur de l’énorme fumoir venu des Etats-Unis. Franchement, c’est plutôt sympa, pas cosy pour un sou, mais convivial.

Les viandes

La carte est plutôt courte et va droit au but avec 5 types de viande fournies par Metzger Frères : trois de bœuf (du black angus), deux de porc. Chaque animal a droit à son sandwich, mais je vais plutôt goûter les « assiettes ». Enfin, en guise d’assiette, les plats sont servis sur un plateau en métal recouvert d’un set en papier. Le brut dans la déco c’était chouette, mais là pour le coup, je dois reconnaître que ça va un peu trop loin. Il y a un côté un peu cantine, voire prison si on veut pousser la comparaison, qui pourra en gêner certains. Mais qu’importe, mangeons !

Sur la table arrivent le brisket, de la poitrine de bœuf (10 € les 150 grammes, 13 € les 220),  de l’effiloché de porc (9 € les 150 grammes, 12 € les 220) ainsi que le rib, du plat de côte de bœuf (24 €). C’est franchement bon et même si ça peut paraître parfois un peu sec, il y a heureusement d’excellentes sauces pour les escorter, dont une barbecue maison.

Les accompagnements

Pour les accompagnements, il y a des légumes confits (6 €), délicieux certes, mais qui ne font pas le poids face aux patates rebelles (5 €), des pommes terres éclatées puis frites. C’est que les coquines feraient presque de l’ombre à la viande !

Les desserts

Pour finir le repas sur une note sucrée, deux desserts : le gâteau au chocolat (5 €) que je n’ai hélas pas pu goûter, et une verrine de crumble au yuzu (6 €), très fraîche et agréable.

Alors, sympa ce Rhino ? Carrément oui, pour qui aime la viande fumée, malgré une présentation des plats volontairement sommaire mais qui peut gêner. Dans l’esprit, on est plus sur de la streetfood, qui se mange rapidement et sans chichis. Pour passer une soirée avec des amis, ce n’est sans doute pas l’idéal, mais pour aller se faire plaisir un midi sans y passer des heures, ça vaut le coup de fourchette !

A noter le midi la présence d’une formule à emporter comprenant un sandwich pulled pork, une portion de patates rebelles et une boisson soft pour 11 €.

Rhino Rouge

2, rue Théophile Roussel
Paris 12ème
> Instagram : @rhinorouge