The Cod House, cocktails et tapas japonaises à Odéon

A deux pas du métro Odéon s’est installé The Cod House, un bar à cocktails et tapas japonaises qui pourrait bien devenir un incontournable de l’apéritif à Saint-Germain.

A peine l’entrée franchie, on ne peut que s’extasier devant le bon goût avec lequel l’endroit est décoré. C’est beau, très beau même, à la fois moderne, cosy et habilement agencé pour faire honneur au volume de la pièce. A gauche, un superbe bar, à droite un espace plus axé restaurant  tout aussi joli. Bref, côté cadre, c’est franchement top.

A boire…

The Cod House propose tout d’abord une belle carte de cocktails originaux : Jasmine Sour avec Gin, Saint Germain sirop jasmin-citronnelle et citron jaune (13 €), Basile avec sake, gin, citron jaune, Falernum et basilic (13 €) et même Peruvian Sake, à base de pisco infusé à la camomille, sake, citron, miel et Saint Germain (14 €). J’ai porté mon choix sur le Gari-Gari avec vodka, citron jaune, sirop agave-gingembre et ginber bitter (14 €). Bien équilibré, raffiné et relevé comme il faut par le gingembre, tout ce que j’aime ! Les amateurs de sake en trouveront aussi de nombreuses variétés pour se faire plaisir.

… et à manger

Pour manger, pas de plats au sens classique du terme, mais un joli choix de tapas qu’on peut partager… ou pas, certaines étant particulièrement excellentes. J’ai eu le coup de cœur pour l’aubergine gratinée au miso (8 €), fondante, légèrement sucrée, très gourmande, et la salade de tempura de crevettes avec spicy mayo (12 €). Mais aucune assiette ne m’a laissé indifférent, de la burrata new style (assaisonnée au yuzu, 10 €) au filet de bar avec pesto au shiso (17 €) en passant par les simples mais efficaces œufs spicy mayo (5 €). Il y a du chaud, du froid, des california makis et même des bao.

Les desserts

Côté sucré, j’ai apprécié la crème brûlée au thé vert (8 €) même si ce n’est pas forcément ce que je préfère d’habitude, mais été déçu par contre par la gaufre au miel (9 €), très sèche et fade en goût. Les mochis glacés (5 € la pièce), eux, s’avèrent plutôt corrects, mais pas inoubliables.

Mon bilan concernant The Cod House s’avère différent selon l’approche que l’on en a. Si vous vous y rendez dans le même état d’esprit qu’en allant au restaurant, vous risquez d’être déçu avec certes des tapas excellentes, mais qui peuvent revenir très cher si on veut manger l’équivalent d’un repas entier, et des desserts plutôt dispensables à mon avis. Cependant, l’établissement propose un Bento à 19 € au déjeuner du lundi au vendredi. Lors de ma venue, il comportait l’escabèche de saumon Shibuya style, des raviolis frits aux légumes, un filet de bœuf teriyaki ou un filet de bar grillé, un bol de riz blanc et une soupe miso.

Maintenant, si vous cherchez un bel endroit pour prendre un apéritif « amélioré » et grignoter des assiettes de qualité, c’est une toute autre histoire. Avec ses cocktails vraiment réussis, des tapas très variées et savoureuses, The Cod House constitue alors un endroit idéal et plus que recommandable !

The Cod House

1, rue de Condé
Paris 6ème
> Instagram : @thecodhouse
> Site Internet