Ramen Bowl : une nouvelle cantine japonaise dans le 8ème

Attention, la cuisine japonaise sort de la rue Sainte-Anne et ramène sa fraise à deux pas des Champs Elysées. C’est en effet rue de Ponthieu que s’est installé Ramen Bowl, cantine jap’ spécialisée dans les ramens. C’est les baguettes bien affûtées que je m’y suis rendu pour voir ce que ça donne.

L’endroit s’avère accueillant avec un long comptoir, des tables en bois et des murs joliment décorés par des graffs d’Ojy, artiste street-art. Comme disent les jeunes, c’est « instagrammable » ! Je regrette juste la lumière un peu trop froide dans la salle du fond qui casse un peu l’ambiance, mais rien de bien grave. Passons au plus important, le repas !

Entrées

En guise d’entrées, Ramen Bowl propose de nombreuses assiettes de tapas : maquereau grillé, tofu frit, salade de soja au sésame, émincé de filet de canette… Mon convive et moi décidons de nous partager les Gyoza (6,90 € les 5) ainsi que le Tataki Wafting, un tataki de bœuf japonaise sauce yuzu acidulée (14,80 €). C’est très bon, et même excellent pour le tataki, mais attention aux tarifs qui peuvent vite plomber l’addition sans forcément trop vous remplir l’estomac. Mon conseil : passez directement au plat !

Plats

Le restaurant affiche quelques Donburi (en gros du riz avec de la viande dessus), mais nous préférons goûter aux ramens. Il y en a au bouillon de poule clair ou épais, sans bouillon avec des nouilles épaisses, avec les nouilles à part et même deux salades de pâtes froides. Bon point, surtout que le jour de notre venue, le thermomètre tournait joyeusement autour des 30° ! Mon voisin opte donc pour une de ces dernières, le Hiyashi Gyu Shabu Shabu Soba, à la sauce yuzu vinaigrée et émincé de bœuf japonais (15 €). Rien à dire, c’est frais, très savoureux avec une bonne viande et un assaisonnement parfait. N’écoutant que mon courage, mais pas mon corps qui criait « fraîcheur ! », je choisis le Tori Paitan Ramen, un bouillon de poule épais à base de sel, poisson séché, algues et shitaké, avec du poulet haché légèrement pimenté (13 €). Peut-être un peu chiche en viande, mais néanmoins très bon !

Les desserts

Je dois reconnaître que je ne suis pas un grand amateur de desserts asiatiques en général, mais je me laisse volontiers tenter par le mochi glacé à la mangue (3,90 €). C’est bon, mais un deuxième dans l’assiette n’aurait pas été de trop surtout vu le prix. Mon camarade, lui, choisit le cheesecake au yuzu (5 €), pas bien grand lui non plus mais plus raccord avec son tarif.

Alors au final, est-ce que Ramen Bowl vaut le détour ? Si vous êtes dans le quartier à la recherche d’un déjeuner rapide et que vous aimez les spécialités japonaises qu’il propose, nul doute que la carte du restaurant vous satisfera. Je vous conseille alors d’opter directement pour un ramen, qui offre le meilleur rapport qualité/quantité/prix. Si vous devez vous déplacer spécialement pour en manger, alors les bonnes cantoches de la rue Sainte-Anne demeurent incontournables et moins coûteuses.

Ramen Bowl

44, rue de Ponthieu
Paris 8ème
> Instagram : @ramenbowlparis
> Site Internet