Le Monclar : du nouveau dans le 15ème

Depuis quelques mois, le Monclar a pris la place du feu Signature, restaurant installé dans le 15ème arrondissement, à la frontière du 14ème. Le chef Claude Chazalon, bien connu dans le milieu des bistrots parisiens, y propose une cuisine française classique mais rudement gourmande.

Avant même de commencer le repas, on vous apporte une belle terrine et des cornichons en guise d’amuse-bouche. Attention danger, c’est très bon et surtout… à discrétion. Si vous prévoyez la totale entrée/plat/dessert ensuite, soyez raisonnable… ou pas, après tout, on vient au restaurant pour se faire plaisir, pas pour soigner sa ligne ! Et puisque la maison est généreuse, des gougères arrivent également sur la table. On apprécie l’attention !

Entrées

Côté entrées, il faut noter la bonne idée d’en proposer certaines en deux portions L ou XL, histoire de satisfaire les gros appétits ou ceux qui voudraient au contraire s’en contenter comme plat. Résistant rarement à la tentation de l’œuf bien coulant (et ça n’a rien à voir avec l’hystérie des vidéos « mon Dieu un jaune d’œuf cru ça coule ! » sur Instagram), alors j’ai naturellement opté en entrée pour le fond d’artichauts, œuf bio poché et crème de champignons (11 €). Une assiette copieuse mais ô combien satisfaisante, même si j’aurais aimé une crème aux saveurs plus marquées. Dans l’assiette de mon convive, le saumon label rouge mariné avec fenouil sauvage et concombre (9 € en L/13 € en XL). Là, rien à dire, c’est délicieux.

Plats

On passe à la suite, avec pour ma part le tartare de thon au sésame grillé et croustillant de pois gourmands (19 €). Un excellent plat qui, à mon goût, manquait un peu de pep’s dans l’assaisonnement, mais qui satisfait la clientèle habituelle visiblement peu friande de sensations fortes. La découpe du thon donne une très belle mâche et les pois gourmands apportent un joli croquant. Quelques frites ou un accompagnement supplémentaire n’auraient pas été de trop, mais honnêtement, c’est un beau morceau de poisson qui se trouve dans l’assiette. En face, le magret de canard rôti, céleri rave et navets avec jus de framboise et coriandre (17 €). Belle cuisson du canard, dont on sent la grande qualité dès la première bouchée, et un accompagnement tout en légèreté. Nous n’avons pas résisté à la tentation de demander à goûter les frites de la maison, très bonnes.

Les desserts

A table, deux convives, deux écoles. D’un côté, le choix de légèreté et de la fraîcheur avec la pavlova aux fruits rouges (7 €). Excellente et parfaite pour finir le repas sur une note sucrée et aérienne. De l’autre (le mien…), l’option bien gourmande : la mousse au chocolat amer (7 €), accompagnée d’un petit sablé bien appréciable. Compacte mais pas trop, corsée et généreuse : tout ce que j’aime !

Avec une carte qui change très régulièrement et une cuisine traditionnelle de qualité, le Monclar semble bien parti pour se faire une jolie réputation dans le quartier et, je l’espère, même au-delà. Ici pas de chichi ni dans l’assiette ni dans la salle, mais de la qualité et de la convivialité. D’ailleurs, en face du restaurant se trouve le Petit Monclar et sa terrasse, pour commencer ou poursuivre la soirée autour d’une bière ou de verres de vin, toujours dans la bonne humeur !

Le Monclar

33, rue George Pitard
Paris 15ème
> Instagram : @lemonclar
> Site Internet